Raccordement des bâtiments de l’État au réseau de chaleur « Centre Loire » à Nantes

En tant qu’acteur important de la transition énergétique, l’État a choisi de raccorder plusieurs sites de son patrimoine immobilier implantés sur le territoire de Nantes Métropole au réseau de chaleur « Centre Loire ». Quelques années après le raccordement, quel est le bilan économique et environnemental ?

Le Pôle Réseaux de chaleur vient de publier un « 4 pages » mettant en avant un REX sur trois bâtiments.

Le site « Réseaux de Chaleur et Territoires » se dote d’un glossaire

Soucieuse de maintenir à jour son centre de ressources et le développer, l’équipe du Pôle Réseaux de chaleur vient de mettre en ligne un glossaire.

Cet article vise à favoriser, au plus grand nombre, la compréhension des termes techniques employés dans le jargon de la filière.

Pour y accéder, rien de plus simple. Rendez-vous sur l’article du site en cliquant sur le lien suivant : [http://reseaux-chaleur.cerema.fr/glossaire-du-site-reseaux-de-chaleur-et-territoires]

Réglementation environnementale 2020 (RE2020) – consultation du public

La consultation du public pour les textes RE2020 vient d’être lancée et durera jusqu’au 13/04.

Les projets de décret et arrêtés relatifs aux exigences de performance énergétique et environnementale, et à la méthode de calcul associée, pour la réglementation environnementale 2020 (RE2020) sont disponibles au lien suivant : [http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projets-de-decret-et-arretes-relatifs-aux-a2330.html]

La RE2020 est la future réglementation environnementale des bâtiments neufs. Il s’agit donc de préparer les bâtiments qui seront les lieux de vie des Français pour les décennies à venir, en cohérence avec les objectifs de transition écologique du Gouvernement.

Aussi, avec la RE2020, le Gouvernement poursuit trois objectifs principaux :

  • donner la priorité à la sobriété énergétique et à la décarbonation de l’énergie ;
  • diminuer l’impact carbone de la construction des bâtiments ;
  • en garantir le confort en cas de forte chaleur.

Ces projets de textes fixent notamment les cinq exigences de résultat suivantes :
(1) l’optimisation de la conception énergétique du bâti indépendamment des systèmes énergétiques mis en œuvre ;
(2) la limitation de la consommation d’énergie primaire et d’énergie primaire non renouvelable ;
(3) la limitation de l’impact sur le changement climatique associé à ces consommations ;
(4) la limitation de l’impact des composants du bâtiment sur le changement climatique ;
(5) la limitation des situations d’inconfort dans le bâtiment en période estivale.

Ces textes sont aujourd’hui soumis à consultation du public au titre de l’article L.123-19-1 du code de l’environnement.

Vous êtes invités à déposer vos commentaires à cette adresse : [http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projets-de-decret-et-arretes-relatifs-aux-a2330.html]

Verdir rapidement le chauffage grâce aux réseaux de chaleur

Dans un article publié le 30 novembre, l’Opinion présente l’opportunité que constitue le déploiement des réseaux de chaleur afin de verdir le secteur du chauffage. Et ce, au regard des politiques de rénovations énergétiques françaises et de la future réglementation RE2020 qui régira les performances environnementales des bâtiments neufs.

L’article met ainsi en lumière la capacité, de la part des réseaux de chaleur, à décarboner le chauffage à travers la diversité des ressources énergétiques de plus en plus vertueuses.

Parmi les interventions des acteurs de la filière, le Pôle Réseaux de chaleur du Cerema en présente certains atouts, telle que l’exploitation massive de ressources comme la géothermie ; mais aussi, la limite économique relative à la nécessaire densité du bâti à alimenter en chaleur.

Un focus vient enfin clore la présentation en abordant le potentiel intrinsèque au développement de la filière. Que ce soit par un accroissement territorial de ces équipements que par l’intégration de gisement énergétique et durable.

Enquête sur les dispositifs de suivi et d’évaluation des plans climat-air-énergie

Une enquête réalisée par AMORCE début 2020 a montré que les collectivités ont bien progressé dans la mise au point de politiques climat-air-énergie et leur suivi. Elles sont un certain nombre à avoir fixé des objectifs quantifiés et des indicateurs. Cela étant, peu ont mis au point une méthodologie précise ou un outil de suivi propres aux actions qu’elles prévoient de mettre en œuvre.

Dans ce contexte AMORCE, en collaboration avec le CEREMA, propose de réaliser un mode d’emploi pour accompagner les collectivités dans la construction ou la consolidation de leur tableau de bord de monitoring. Pour cela, AMORCE lance la présente enquête. 

Elle a pour objectif de :

  •     Repérer les initiatives déjà en place dans les collectivités,
  •     Cibler le besoin et les difficultés des collectivités,
  •     Identifier les liens et articulations nécessaires entre le suivi du PCAET et de l’ensemble des politiques des collectivités.

Vous pouvez répondre à cette enquête
en cliquant ici.
jusqu’au 20 novembre 2020

(durée du questionnaire : ≈ 15min)

Comme pour chacune des enquêtes menées par AMORCE, la plus grande attention sera portée à l’anonymisation des données traitées avant publication de résultats.
Vous remerciant par avance de votre participation.

Nouvel arrêté « DPE », nouveaux contenus CO2

Ce vendredi 16 octobre, au journal officiel de la République française, a été publié le nouvel arrêté « DPE » relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à la vente en France métropolitaine

Ce dernier met à jour le tableau des contenus en CO2 des réseaux de chaleur et de froid de l’annexe 7 de l’arrêté du 15 septembre 2006 qui s’en trouve modifié. Dorénavant, ce sont ces valeurs qu’il convient d’utiliser dans les calculs RT2012 notamment.

Pour en savoir plus :

Participez aux 16èmes Rencontres des Réseaux de chaleur et de Froid

Jeudi 10 décembre 2020, et comme chaque année, AMORCE organise les « Rencontres des Réseaux de chaleur et de Froid ». Les inscriptions sont ouvertes en suivant ce lien.

Cette seizième édition sera l’occasion pour la filière de partager ses actions au regard des objectifs relatifs à la réduction des émissions de carbone.

Avec ses partenaires, Via SèvaFedeneADEME, AMORCE a programmé cette journée autour de six « grandes sessions » :

Matinée

  • Quoi de neuf dans les réseaux de chaleur et de froid ?
  • Table ronde politique avec témoignages d’élus : les réseaux de chaleur et de froid au cœur des prochains mandats municipaux
  • Atelier : Les nouveaux modèles de montage de projets

Après-midi

  • Remise des labels Ecoréseau de chaleur
  • Atelier : Quelles stratégies territoriales de développement des réseaux ?
  • Débat politique : Les perspectives du développement des réseaux de chaleur et de froid sont-elles réalistes sans augmentation de la taxe carbone ?

Il est important de noter que cet évènement est adapté à l’évolution de la situation sanitaire. Dans le cas où le présentiel ne pourrait être maintenu, un aménagement distanciel est prévu.

Publication des « Chiffres clés de l’énergie – Édition 2020 »

Le Ministère de la Transition écologique a récemment publié l’édition 2020 des « Chiffres clés de l’énergie ».

Ce document est accessible sur le site dédié du Service de la donnée et des études statistiques (SDES). Il vient compléter les chiffres provisoires publiés en 2019 ainsi que les « Chiffres clés des énergies renouvelables – Édition 2020 » publiés le 28 juillet 2020.

Prenez connaissance des principales observations en accédant à l’article dédié sur le site du Pôle Réseaux de Chaleur du Cerema.

Rappel des évènements « Réseaux de Chaleur et de Froid » à venir

Pour ce second semestre de l’année 2020, les acteurs de la filière des réseaux de chaleur et de froid organisent différents évènements à destination des territoires.

Un guide du Cerema dédié aux réseaux de chaleur et/ou de froid de 4ème génération

Investi dans le projet Interreg HeatNet_NWE, dont la conférence finale est programmée le 15 septembre 2020, le Cerema a récemment publié un guide dédié à l’étude de faisabilité d’un réseau de chaleur et/ou de froid « avancé ».

Ce guide est destiné aux collectivités qui réfléchissent au développement de ces réseaux énergétiques sur leurs territoires. En proposant un modèle « HeatNet » le document permet d’explorer la complexité des ressources en énergie d’un réseau de chaleur et/ou de froid de 4ème génération et la multitude de scénarios envisagés par les organismes publics.

« Exemples d’offre et de demande de chaleur en Europe du Nord-Ouest », HeatNet_NWE, 2020

L’Europe du Nord Ouest (NWE) ne comprend que 7% de la fourniture en chaleur réalisée par les réseaux éponymes. Et ce, contrairement aux pays d’Europe Centrale ou d’Europe du Nord où cet approvisionnement peut dépasser les 50%.

Le projet HeatNet_NWE qui doit s’achever en automne 2020 a réuni réunit 13 partenaires de cinq pays (Pays-Bas, Belgique, France, Grande-Bretagne, Irlande). Le Cerema est relais en France de ce projet.

Pour aller plus loin :

Actualités sur les réseaux de chaleur, réseaux de froid et énergies renouvelables, en lien avec la planification et l'aménagement des territoires