Archives du mot-clé collectivités territoriales

Le bois énergie, une solution pour les collectivités – Pourquoi et comment le développer ?

Pour répondre à ces interrogations, le Cerema, le CIBE (comité interprofessionnel du bois énergie) et la FNCOFOR (fédération nationale des communes forestières) ont co-construit un guide avec le soutien de France Bois Forêt.

Cet ouvrage, à destination des collectivités, présente les atouts du bois énergie illustrés de leviers d’actions et de retours d’expériences inspirants pour le développer dans les territoires de l’amont à l’aval de la filière..

Pour aller plus loin :

Les réseaux de chaleur en milieu rural – Comment réussir à mener un projet avec des moyens humains et financiers limités ?

Le développement des réseaux de chaleur en milieu rural peut-être un élément structurant pour l’aménagement du territoire. Outil de massification de l’usage de la chaleur renouvelable en mobilisant des énergies locales, il génère des emplois non délocalisables et permet une reprise en main de la question énergétique par les décideurs locaux. Le coût de la chaleur est maîtrisé, bénéficiant aux particuliers comme aux entreprises du territoire.

Cependant, en milieu rural, les communes manquent souvent de moyens humains, d’ingénierie et de trésorerie face au montage d’un projet de réseau de chaleur. Comment alors dans ce contexte, réussir à concilier projet réseau de chaleur et moyens humains et financiers limités ?

Le transfert de compétences, la délégation de service public, le montage de société pour mutualiser, la mobilisation de porteurs de projets privés, la sollicitation d’aides à l’investissement… sont autant de leviers à mobiliser pour faciliter la mise en œuvre des réseaux de chaleur dans les territoires ruraux.

Le Pôle Réseaux de chaleur vient de publier un rapport à destination des collectivités rurales.

  • Lien vers l’article

La réappropriation locale de l’énergie en Europe

Energy Cities, l’association européenne des autorités locales en transition énergétique, a sorti un rapport sur la réappropriation locale de l’énergie en Europe.

Ce rapport clarifie les concepts de remunicipalisation et de réappropriation locale de l’énergie. Il analyse également les raisons de cette reprise locale de la gestion opérationnelle des systèmes énergétiques et dresse un état des lieux des obstacles et risques rencontrés par les collectivités. Enfin, le rapport tire les principaux enseignements des premiers retours d’expériences et propose des pistes de réflexion pour un meilleur développement d’un service public local de l’énergie en Europe.

Source: Energy Cities

Les villes ont un rôle essentiel dans la transition énergétique car c’est à ce niveau que se concentrent enjeux et solutions que cela soit pour le développement des énergies renouvelables et de récupération ou pour l’amélioration de l’efficacité énergétique. Les collectivités locales, conscientes de leur rôle, deviennent les premiers acteurs de la transition énergétique de leur territoire.

Télécharger le rapport ici 
Découvrir Energy Cities ici :  http://www.energy-cities.eu/ 
Rappel : vous avez jusqu’au mercredi 11 avril 2018 pour vous inscrire à la conférence annuelle d’Energy Cities qui se tient à Rennes du 18 au 20 avril 2018.

Les réseaux de chaleur en France en 2014

Le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) vient de sortir une fiche Chiffres et statistiques intitulé  « Les réseaux de chaleur en France en 2014 » (lien cliquable vers la fiche à partir de l’image).

Cette fiche explique les caractéristiques, le bouquet énergétique des réseaux de chaleur, leur répartition en France (cartes à l’appui) et la méthodologie.Les réseaux de chaleur en France en 2014

Source : MEEM/CGDD

 

Du nouveau au Cerema

Accompagnement

Le pôle réseaux de chaleur du Cerema a publié le mois dernier sur son site internet son panel de prestations principalement destinées aux collectivités.

De l’élaboration de schémas directeurs à l’accompagnement d’ innovations, venez les découvrir sur :

http://reseaux-chaleur.cerema.fr/nos-prestations.

Celsius Smart Cities : un projet européen à la recherche de collectivités françaises

https://i0.wp.com/reseaux-chaleur.cerema.fr/wp-content/uploads/CelsiusCity_EU_Homepage2-300x293.pngInitié en 2013 pour une durée de 4 ans, Celsius Smart Cities est un projet européen de diffusion et partage d’expériences en matière de développement de réseaux de chaleur et de froid intelligents , mobilisant notamment les énergies de récupération.

L’objectif est de rassembler cinquante villes des différents pays d’Europe afin de suivre leurs réalisations, leur apporter un soutien sous la forme d’expertise et de mise en relation avec d’autres villes, et valoriser leurs initiatives.

Aux côtés des collectivités impliquées dans le projet, un consortium a été constitué afin de rassembler les compétences d’énergéticiens et d’établissements de recherche. Le projet Celsius est financé par l’Union européenne.

Pour en savoir plus :

Prendre en compte les réseaux de chaleur dans les PCET

Le projet de loi sur la transitionpcet énergétique pour la croissance verte, dans sa dernière version (janvier 2015), prévoit que les PCET, devenus PCEAT, devront obligatoirement aborder la question des réseaux de chaleur dans leurs plans d’actions. Cette évolution s’inscrira dans un cadre plus général renforçant la prise en compte des réseaux de chaleur, depuis les SRCAE (état des lieux obligatoire) au PLU (qui devra obligatoirement fixer les orientations en matière de réseaux d’énergie), en passant par le schéma directeur qui pourrait devenir obligatoire pour tous les réseaux existants.

Les réseaux de chaleur constituent un outil puissant des territoires pour atteindre les objectifs de la transition énergétique. À la croisée des problématiques d’aménagement urbain et de développement des EnR, cet outil est déjà bien ancré dans le paysage de certaines collectivités. Cet article récapitule les bonnes pratiques et les points de vigilance relevés dans les PCET des principales agglomérations française et futures métropoles au regard des réseaux de chaleur.

Entretiens du Cerema « Territoires et villes durables » – 3 et 4 février 2015 à Lyon

150115_entretiens_Cerema_fev2015
Le Cerema et le CNFPT organisent,

les 3 et 4 février 2015,
au Centre de Congrès de Lyon,

les premiers Entretiens du Cerema
“Territoires et villes durables“ –
Biennale de l’ingénierie territoriale du CNFPT
.

Cette rencontre rassemblera un grand nombre de professionnels et d’acteurs des politiques urbaines et territoriales. Elle sera l’occasion de partager des expériences, d’échanger et débattre entre praticiens, décideurs et opérateurs de terrain.

Quatre thématiques d’actualité, marquant plusieurs inflexions majeures qui affecteront durablement les politiques publiques dans les prochaines années, traceront les lignes de force de cet événement :

  • la transition énergétique,
  • le développement durable,
  • l’égalité des territoires,
  • la raréfaction des ressources publiques.

Ces journées s’articuleront autour de deux plénières, une douzaine d’ateliers et des forums.

Source : www.evenement.cerema.fr

Module d’information « L’élu et les réseaux de chaleur en Ile-de-France »

l'élu et les réseaux de chaleurL’ARENE et Amorce, en partenariat avec l’Ademe organisent une demi journée d’information « L’élu et les réseaux de chaleur » le vendredi 21 novembre 2014 de 9h30 à 12h30 à l’ARENE, à la Cité régionale de l’environnement d’Île-de-France à Pantin.

 Cet évènement francilien sera l’occasion pour les élus de prendre connaissance des éléments essentiels sur les réseaux de chaleur avec les acteurs impliqués sur le sujet localement (ARENE, ADEME Île-de-France, Région Île-de-France, DRIEE Île-de-France) et avec le réseau national AMORCE qui fédère les collectivités notamment sur les réseaux de chaleur.

 Vous pourrez y bénéficier d’un rappel complet sur le fonctionnement de ce service public local, ses modes de gestion, les liens avec l’urbanisme et la précarité énergétique, la relation avec les abonnés et usagers, les outils financiers et les subventions.

 Il existe de forts enjeux sur les réseaux de chaleur en France et particulièrement en Île-de-France : plus de 450 000 logements doivent être raccordés à un réseau de chaleur d’ici à 2020 et les réseaux devront être alimentés à plus de 50% par des énergies renouvelables et de récupération, sources d’activité économique locale et atout précieux pour la maîtrise des factures de chauffage. Les travaux menés à ce sujet au niveau régional seront présentés pour mettre en évidence les territoires où les enjeux sont particulièrement importants et les aides qui existent pour les collectivités.

Les inscriptions se font ici

Consultez le programme détaillé ici

 

Réseaux de distribution de gaz, électricité, chaleur : différentes échelles, différents acteurs

Parce qu’il n’y a pas que les réseaux de chaleur dans la vie, nous vous proposons un petit tour d’horizon des trois grands types de réseaux d’énergie : électricité, gaz, et chaleur.

Comment sont-ils organisés, quelles sont leurs échelles géographiques et leurs différents niveaux, quels sont les rôles des collectivités dans leur développement ?

Les liens entre aménagement et énergie ne cessent de se renforcer, aussi est-il essentiel que progressivement se développe une coordination multi-énergie au niveau local, intégrant dans une même vision cohérente réseau de distribution électrique, réseau de distribution de gaz, et réseau de chaleur/froid.

Quelques collectivités engagent des réflexions en la matière, telles que Brest Métropole Océane avec son projet de Boucle Locale Energétique « Brest Rive Droite ».