Archives pour la catégorie Technologies et ingénierie

Les anas de lin, solution écologique de chauffage

Source : www.leparisien.fr

anas-de-lin
(Crédits : Terre de Lin)

La Picardie Verte, communauté de 89 communes, continue son parcours de « territoire à énergie positive pour la croissance verte » en s’apprêtant à lancer des études de faisabilité portant sur trois nouveaux réseaux de chaleur.

L’un d’eux sera alimenté par une chaufferie biomasse alimentée par des anas de lin.

Les anas sont les fragments de paille récupérés lors du teillage. Ils représentent environ 50% de l’ensemble de la plante.

Les anas de lin peuvent être valorisés localement comme énergie de chauffage car ils présentent des caractéristiques intéressantes d’un point de vue énergétique : pouvoir calorifique plus élevé que le bois (4,4 MWh/t, contre 3,0 à 3,5 pour le bois sec), taux d’humidité faible (de l’ordre de 10 %), et une bonne homogénéité du produit.

Les chaufferies alimentées par des anas de lin sont ainsi des solutions écologiques de chauffage.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article sur le site www.leparisien.fr.

2 nouveaux appels à projets (R&D et NTE) pour les réseaux de chaleur

logo AdemeLes réseaux de chaleur poursuivent leur transition énergétique avec le soutien de l’Ademe qui lance deux nouveaux appels à projets:

Les smartgrids thermiques sont donc à l’honneur.

Outre les smartgrid thermiques, les smartgrid multi-énergies peuvent permettre un développement massive des énergies renouvelables. L’ Ademe a sorti à ce sujet dernièrement le rapport d’étude PEPS3 portée par l’ATEE et 10 acteurs industriels sur l’évaluation des potentiels du stockage de chaleur et du Powet To Heat:Cas d’application spécifiques aux réseaux de chaleur pour l’augmentation de la chaleur renouvelable injectée.
http://www.ademe.fr/etude-valorisation-stockage-thermique-power-to-heat

Signature de la charte des Agriculteurs Méthaniseurs de France

Source : Site du MEEM

La ministre de l’environnement, de l’énergie et de la Mer, Ségolène Royal, a signé La charte des Agriculteurs Méthaniseurs de France. Pour la transition énergétique pour la croissance verte, la méthanisation est une priorité.

L’arrêté du 24 avril 2016, relatif aux objectifs de développement des énergies renouvelables, ambitionne :

  • la multiplication par 7 de la production thermique à partir de biogaz, par rapport au niveau actuel : la mobilisation du biogaz pour la production de chaleur est une priorité, en substitution des énergies fossiles ;

  • l’objectif d’injecter du biogaz dans les réseaux de gaz, à hauteur de 1,7 TW en 2018 et de 8 TW en 2023 ;

  • dans les transports, l’objectif d’atteindre 2 TWh de bio-GNV en 2023, dans la perspective que le bio-GNV représente 20 % des consommations de gaz naturel pour véhicules en 2023, sur des segments complémentaires de ceux des véhicules électriques et des véhicules hybrides rechargeables.

Usine de méthanisation – Photo DICOM

Un appel à projet « 1 500 méthaniseurs en 3 ans » a été lancé fin 2014 par la Ministre et un nouvel appel d’offres pour le développement de méthaniseurs de plus de 500 kW a également été lancé début 2016.

Actuellement en France, on dénombre 400 installations de méthanisation, la moitié d’origine agricole.

Pour en savoir plus, consultez cet article sur le site du MEEM.

 

 

Association stockage de CO2 et récupération d’énergie géothermique

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) vient de publier un article relatif au Projet ANR CO2-DISSOLVED  (communiqué de presse du 29 mars dernier) .

Ce projet d’une durée de 3 ans a « démontré la faisabilité d’associer le stockage de CO2 sous forme dissoute en aquifère salin profond, et la récupération d’énergie géothermique ». (…)

Des explications sur ce projet sur le site www.brgm.fr.

Schéma du type d'installation étudié par le projet CO2-DISSOLVED. Photo BRGM (www.brgm.fr/)
Photo : BRGM. (www.brgm.fr/)

Du nouveau au Cerema

Accompagnement

Le pôle réseaux de chaleur du Cerema a publié le mois dernier sur son site internet son panel de prestations principalement destinées aux collectivités.

De l’élaboration de schémas directeurs à l’accompagnement d’ innovations, venez les découvrir sur :

http://reseaux-chaleur.cerema.fr/nos-prestations.

Formation « systèmes de chaufferies »

Professionnels en génie thermique et climatique, développez votre expertise en systèmes de chaufferies !

Chaufferie

L’université de La Rochelle propose deux sessions de formation :

  • du 2 au 3 juin : Maîtriser la conception technico-économique des chaufferies
  • du 23 au 24 juin : Simplification des chaufferies et analyses fonctionnelles

Pour en savoir plus :

site de l’université de La Rochelle   //   offre de formation du cerema

Guide : Efficacité énergétique des parcs scientifiques et technologiques

parc technologique andalousie

Smart MED Parks est un projet pilote financé dans le cadre du Programme MED, avec l’objectif d’améliorer l’efficacité énergétique des Parcs Scientifiques et Technologiques, en contribuant à la création d’un modèle auto-suffisant de génération et de consommation d’énergies par le déploiement de réseaux intelligents. Ce modèle, testé dans cinq Parcs Scientifiques et Technologiques en Espagne, Italie, France et Portugal favorise l’efficacité énergétique et l’intégration des énergies renouvelables comme facteur clé pour la compétitivité et la viabilité du modèle économique et social actuel des parcs de la zone méditerranéenne.

En complément des outils et modèles techniques développés dans le cadre du projet, l’équipe Smart MED Parks propose un guide rassemblant des éléments de compréhension générale des enjeux et possibilités d’intervention en matière d’efficacité énergétique, sous une forme simple et accessible, à l’ensemble des acteurs locaux, publics et privés, chargés de la création, de l’aménagement ou de la gestion des parcs scientifiques et technologiques.

Guide réalisé par la Direction Territoriale Ouest du Cerema, avec contribution du CSTB (Division Energies Renouvelables), dans le cadre du programme MED de l’Union européenne (financement FEDER).

Foire aux questions sur le titre V réseaux de chaleur/froid

Le titre V réseaux de chaleur/froid permet aux réseaux neufs et modifiés (changement d’une chaudière charbon par une chaudière bois par exemple) de faire agréer leur contenu CO2 en attendant sa parution dans l’arrêté DPE (arrêté contenant la liste des contenus CO2 des réseaux de chaleur/froid issus de l’enquête annuelle du chauffage urbain et de la climatisation urbaine, mis à jour annuellement), afin d’être pris en compte dans la RT2012. En effet, un bâtiment RT2012 raccordé à un réseau vertueux a droit à une modulation McGES de sa consommation maximale, variant de 0 à 30% suivant le contenu CO2 du réseau et l’usage du bâtiment.

Couverture Aide Titre V

En plus de l’aide à l’élaboration d’un dossier titre V réseaux de chaleur/froid, une FAQ titre V réseaux est ouverte et enrichie régulièrement.

Exemples de questions traitées dans cette FAQ :

La FAQ titre V réseaux de chaleur/froid est relayée par le site rt-batiment ici.

Consommation d’énergie et valorisation de la chaleur des data-centers

https://i2.wp.com/www.slate.fr/sites/default/files/imagecache/1090x500/datacenters.jpg

Intéressant article de slate.fr sur l’efficacité énergétique des data-centers et la valorisation de leurs rejets thermiques.

Extrait :

« L’IT peut être certainement beaucoup plus éco-responsable, mais constituera une part toujours croissante des bilans énergétiques. Alors, pourquoi ne pas, tout simplement, acter cet état de fait? Et utiliser la chaleur dégagée par les serveurs pour, par exemple, chauffer bureaux ou logements? Chez Celeste, la chaleur produite par les serveurs est récupérée dans une colonne d’air, située de l’autre côté de la colonne d’air froid, et utilisée pour chauffer les bureaux. Mais l’on peut également envisager d’implanter un data-center près d’un bureau, d’un logement collectif ou même d’un écoquartier, et ainsi récupérer la chaleur produite. Exactement comme l’on cherche de plus à plus à relier les usines et centres d’incinération, producteurs de chaleur fatale, à des quartiers de bureaux ou de logements, consommateurs de chaleur. Les idées ne manquent pas, ici ou là.

La petite société française Stimergy compte même en faire un un modèle d’affaires. Son projet: développer des petites chaudières numériques, constituées d’une vingtaine de serveurs, et logées, tout simplement, dans les caves d’immeuble, les chaufferies d’hôtels ou de bâtiments publics. La chaleur fatale dégagée est récupérée pour produire une partie de l’eau chaude des habitants. Une première chaudière numérique a ainsi été installée à l’université de Lyon 3. »

Voir aussi :

Solar District Heating – Newsletter de décembre 2014

L’équipe du projet européen Solar District Heating a publié sa Newsletter de décembre 2014 .

A lire :

Dates à retenir : les 17 et 18 juin 2015, la 3ème conférence internationale sur les réseaux de chaleur solaires aura lieu à Toulouse (France). (…)  // Un atelier international sur les réseaux de chaleur solaires a eu lieu le 25 novembre dernier à Milan en Italie, une quarantaine de participants étaient présents.  (…) // En Corée du Sud, un réseau de chaleur est en projet avec un système de stockage de chaleur de 5000 m3 (…). // En France, près de Toulouse, le premier réseau de chaleur solaire, combiné avec la biomasse, fonctionne depuis l’été 2014 (…)  // L’énergie solaire thermique pourrait être le mode d’énergie principale suite à l’extension du réseau de chaleur de Graz (…)  // Le 37ème congrès récompensant les réseaux de chaleur les plus respectueux de l’environnement et du climat aura lieu à Tallinn, en Estonie en avril 2015 (…).  Les dépôts des candidatures sont possibles jusqu’au 15 janvier 2015.  // Le village bio-énergétique Büsingen et le réseau de chaleur thermale de Crailsheim ont reçu un prix pour leur initiative ‘House. Houses. District. – living in a sustainable way’ 2013/2014 (…).

SDH

3rd International Solar District Heating Conference: Save the date !
The third edition of the International Solar District Heating Conference will take place on 17 and 18 June 2015 in Toulouse, France.
Read more >

International Workshop on Solar District Heating in Italy
With about 40 participants, the 25th November workshop in Milano showed how important is the role of energy urban planning for sustainable cities. Engineers, planners and consultants from industries, research centres and local administrations had the chance to see that solar district heating has a long successful history in northern Europe and it is now moving towards south.
Read more >

South Korean R&D project focuses on the first solar district heating system with seasonal heat storage
The plant with 2000 m² of solar collectors and a large heat storage of 5000 m³ will be part of an innovative energy supply system to an eco-friendly energy district in the South Korean Jincheon-gun province. The project is led and promoted by researchers of the Korea Institute of Energy Research KIER.
Read more >

The first solar district heating plant in France is in operation
In combination with a biomass boiler, the new plant of 458 m² of vacuum tube solar collectors provides energy to the Vidailhan Ecodistrict near Toulouse since summer 2014.

Read more >

Solar thermal energy could be a central part of Graz’s future district heating energy supply
The city of Graz has supported the district heating network extension program for years. Today, the existing traditional energy supply cannot be operated economically anymore. Soon, 500 000 m² collectors and seasonal storages could provide 20% of the energy demand of the DH grid.
Read more >

Global District Energy Climate Awards 2015: applications open until 15 January  
The 37th Euroheat and Power Congress will take place in Tallinn, Estonia in April 2015. Applications for the Global District Energy Climate Awards are open until 15 January 2015.
Read more >


SDH plants Büsingen and Crailsheim distinguished
 
The bio energy village Büsingen and the solar thermal district Crailsheim have been awarded prices for the 2013/2014 initiative ‘House. Houses. District. – living in a sustainable way’ at the Urban Planning Congress of the Baden-Württemberg Building Association ARGE.

Read more >