Archives du mot-clé île-de-france

Colloque « Pour une planification énergétique performante ! »

Source : Amorceamorce logo

« Pour une planification énergétique
performante ! »

Colloque qui aura lieu le 5 avril 2016 à Paris.

 

Colloque Amorce "Pour une planification énergétique performante"Avec ce colloque, AMORCE souhaite montrer comment des acteurs locaux peuvent utiliser différents outils de planification territoriale pour mettre en œuvre une transition énergétique de leur territoire performante, c’est-à-dire qui atteint ses objectifs. Des dispositions réglementaires issues des loi Grenelles et de la loi sur la transition énergétique posent un nouveau cadre et permettent aux collectivités territoriales urbaines ou rurales d’aller plus loin dans l’action sur la base de nombreux documents et outils de planification.

  • Les nouvelles règles du jeu de la planification énergétique territoriale.

  • Quelle gouvernance et quels leviers pour mobiliser les acteurs et atteindre les objectifs de ma planification ?

  • Nouvelles données, nouveaux outils pour construire, piloter et évaluer ma planification.

  • Planifier la rénovation et la lutte contre la précarité énergétique.

  • Planifier l’approvisionnement énergétique du territoire.

  • La planification énergétique en Europe.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : Amorce.

 

Publicités

Un réseau de chaleur et de froid par géothermie sur le campus de Paris Saclay

Sources : www.lesechos.fr et www.batiweb.com

Un réseau de chaleur et de froid par géothermie alimentera le campus urbain de Paris-Saclay en chauffage et eau chaude sanitaire, climatisation et rafraichissement. Ces bâtiments se construiront entre 2016 et 2022

Financé par l’Établissement Public Paris-Saclay (EPPS), la conception, réalisation, exploitation et maintenance (CREM) sont confiés à  IDEX pour une durée de 7 ans.

La somme investie s’élève à 51,7 millions d’euros.

Le réseau exploitera la nappe de l’Albien (700m de profondeur) et fonctionnera en bi-directionnel en fournissant de l’énergie aux utilisateurs et en récupérant celle fournie par les bâtiments raccordés.

 

151008-Paris-Saclay géothermie
Réseau de chaleur et de froid du campus de Paris-Saclay. Source : batiweb.com

Rendez-vous: Assises des EnR&R en milieu urbain

Assises_EnR2015

Paris accueille cette année la 21ème conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 21). L’édition 2015 des Assises des énergies renouvelables en milieu urbain sera une vitrine de l’exemplarité et du savoir-faire franciliens en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique.

Si vous vous posez ces questions, la 6ème édition des Assises des énergies renouvelables et de récupération en milieu urbain est faite pour vous.

La rencontre des acteurs franciliens se déroulera le Mardi 22 septembre 2015 après-midi.

Comme chaque année, la DRIEE et l’ADEME Île-de-France vous invitent aux Assises des énergies renouvelables et de récupération en milieu urbain pour approfondir l’actualité régionale du chauffage urbain, priorité de la transition énergétique francilienne, et partager le retours d’expérience de collectivités et des professionnels qui ont ainsi fait ce choix de la croissance verte.

Cette nouvelle édition propose une nouvelle formule avec deux ateliers:

  • la gouvernance locale des réseaux de chaleur et de froid dans le contexte de la nouvelle organisation territoriale
  • la mobilisation et la valorisation des ressources locales (chaleur fatale, géothermie de minime importance, biomasse)

Vous disposerez ainsi d’exemples d’opérations concrètes et de bonnes pratiques qui pourront orienter et susciter les projets.

Des vaches alimentent un réseau de chaleur

Source : leparisien.fr – 11 mai 2015

A Haravilliers, dans le Val-d’Oise à environ 50 km au Nord-Ouest de Paris, une éleveuse de vaches laitières monte un projet de méthanisation à petite échelle pour valoriser tous les déchets issus de son exploitation.

Les déchets produits par ses 90 bêtes et son lisier auxquels sont ajoutés des déchets issus de l’industrie agro-alimentaire permettront de produire du biogaz. Ce biogaz sera transformé en électricité réinjectée dans le réseau national. Mais la chaleur produite par l’installation sera aussi valorisée pour éventuellement alimenter le réseau de chaleur de la ville, et ainsi chauffer la mairie, l’école, certaines maisons et peut-être la salle polyvalente.

Le projet devrait voir le jour en 2016.

En savoir plus sur…

Et l’article présentant Quelques sources EnR&R exotiques pour les réseaux de chaleur et de froid.

Appel à projets ADEME Ile-de-France : réseaux de chaleur, biomasse, géothermie

Région_Île-de-France_(logo)

La direction régionale Ile-de-France de l’ADEME et la région Ile-de-France lancent 3 appels à projets pour le développement de réseaux de chaleur, de chaufferies biomasse et d’installations de géothermie profonde.

Appel à projets Île-de-France – Réseaux de Chaleur – 2015
Date limite de réception des dossiers :
17 décembre 2014 à 15 h 30.

 

Appel à projets Île-de-France – Géothermie profonde – 2015
Date limite de réception des dossiers :
17 décembre 2014 à 16 h.

 

Appel à projets Île-de-France – Chaufferie Biomasse – 2015
Date limite de réception des dossiers :
17 décembre 2014 à 16 h.

Voir aussi :

Ouverture de la cartographie interactive en ligne des réseaux de chaleur d’Ile-de-France

Cartographie interactive des réseaux de chaleur en Ile-de-France

La DRIEE et la DRIEA Ile-de-France mettent à disposition du public et des collectivités les données relatives aux réseaux de chaleur franciliens et à leur potentiel de développement, collectées entre 2010 et 2012 dans le cadre des études préalables à l’élaboration du Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie.

Le Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) d’Île-de-France a été élaboré conjointement par les services de l’État, du Conseil régional et de l’ADEME, et a été arrêté le 14 décembre 2012 par le Préfet de Région. Il fixe la stratégie régionale en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’efficacité énergétique et de développement des énergies renouvelables. Les objectifs fixés pour les réseaux de chaleur sont :

  • 450 000 équivalent-logements supplémentaires raccordés en 2020
  • passage de 30 à 50 % d’énergies renouvelables et de récupération dans le mix des réseaux en 2020

Ces données sont proposées en consultation et téléchargement via CARMEN, le portail d’information géographique de l’État en Ile-de-France. Cinq cartes interactives sont mises à disposition, réalisées avec l’appui technique du Cerema.

Assises 2014 des énergies renouvelables en milieu urbain

Source: http://www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr/les-assises-2014-r1042.html

 Les assises 2014 - DRIEE Ile-de-France

Rencontre du 6 novembre 2014 :
A l’heure de la transition énergétique pour la croissance verte, quelle est l’actualité des réseaux de chaleur en Ile-de-France ? Quelles énergies renouvelables ou de récupération valoriser sur son territoire ? Comment monter son projet de chauffage urbain ?

La 5ème édition des Assises des Energies Renouvelables en Milieu  Urbain se tient à Paris ce jeudi 6 novembre, avec la participation de Laurent FISCUS, Préfet, Secrétaire général pour les affaires régionales de la préfecture de la région Ile-de-France et de Laurent MICHEL, Directeur Général de l’Energie et du Climat (DGEC). Organisée par la DRIEE et la Direction régionale Ile-de-France de l’ADEME, cette rencontre s’inscrit, cette année, dans l’actualité nationale du projet de loi sur la transition énergétique pour une croissance verte. Adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale le 14 octobre, le projet de loi donne en effet toute sa place à la valorisation de la chaleur renouvelable, qui représente des enjeux considérables en Ile-de-France et constitue un levier essentiel de la transition énergétique régionale.

Le chauffage urbain, au cœur de la transition énergétique régionale:

Le développement des énergies renouvelables en Ile-de-France se fera essentiellement à travers l’essor des réseaux de chaleur alimentés à partir des sources de chaleur renouvelable et de récupération, massivement disponibles dans nos territoires. Outre la priorité consacrée à la rénovation énergétique des bâtiments existants, le Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE), véritable socle stratégique pour la transition énergétique de l’Ile-de-France, élaboré conjointement par la DRIEE, la Direction régionale de l’ADEME et le Conseil régional, dote donc la région d’objectifs ambitieux :
•augmenter de 40% le nombre de bâtiments raccordés à un réseau de chaleur d’ici 2020;
•porter la part des énergies renouvelables et de récupération dans le mix énergétique du chauffage urbain de 30% aujourd’hui, à 50% en 2020.
Les aides financières de l’Etat au travers du Fonds Chaleur, géré par l’ADEME, encouragent notamment cette dynamique de massification du chauffage urbain en Ile-de-France. Ainsi depuis 2009, le Fonds Chaleur a permis d’aider plus de 51 réseaux de chaleur (en création, extension mais aussi interconnexion) en Ile-de-France, soit près de 230 km de canalisations. Il a notamment facilité 4 interconnexions de réseaux et contribué à la relance de la dynamique de la géothermie profonde. Ces aides s’inscrivent en cohérence avec les priorités de développement des ressources locales: le SRCAE recommande en effet de valoriser, en premier lieu, les énergies renouvelables non délocalisables (chaleur fatale, géothermies) disponibles. Il s’agit de tirer tout le parti des atouts territoriaux, afin d’optimiser la gestion des ressources et d’éviter que des tensions n’apparaissent, alors que certains objectifs du SRCAE à horizon 2020 en matière de mobilisation du bois-énergie sont en bonne voie d’être atteints.

Bâtir des stratégies d’actions locales cohérentes et efficaces

Face à ces enjeux, l’élaboration de stratégies locales cohérentes, s’appuyant sur une vision globale des ressources et des potentiels – par exemple, au travers d’un schéma directeur des réseaux de chaleur –, propice aux mutualisations et aux économies d’échelle, est un gage d’efficacité. Cette nouvelle édition des Assises des énergies renouvelables en milieu urbain
constitue un rendez-vous important pour les collectivités et les professionnels afin d’échanger sur l’intérêt technique et économique d’une telle approche, à partir du retour d’expérience de réalisations concrètes centré autour de 2 problématiques:
•Comment construire une stratégie territoriale des réseaux de chaleur?
•Comment faciliter le montage d’un projet d’énergie renouvelable en Ile-de-France: du choix de la ressource au mode de financement?
Les territoires disposeront d’informations utiles pour bien intégrer la chaleur renouvelable, levier essentiel de la transition énergétique dans une région urbanisée comme l’Ile-de-France, dans leurs politiques locales, dans leurs documents de planification et dans leurs projets d’aménagement. Ils pourront également s’appuyer sur 2 outils majeurs établis en 2014 pour orienter leurs choix énergétiques:
− un système d’information géographique (SIG) interactif, disponible sur le site de la DRIEE: il présente les données relatives aux réseaux de chaleur franciliens et à leur potentiel de développement 2.
− L’outil d’aide à la décision EnR’Choix 3, parcours en ligne sur le site de l’ADEME pour accompagner les acteurs franciliens afin de définir leurs stratégies de mise en œuvre des énergies renouvelables pour le chauffage, le refroidissement et l’eau chaude sanitaire de l’échelle des bâtiments à celle des quartiers. Il s’adresse aux collectivités territoriales, aux gestionnaires de bâtiments ou encore aux aménageurs

Interventions

1ère table ronde. Comment construire une stratégie territoriale des réseaux de chaleur ?

2ème table ronde : Comment faciliter le montage d’un projet ENR&R en Île-de-France : du choix de la ressource au mode de financement ?

Documents

Système d’information géographique des réseaux de chaleur en Île-de-France : accès au SIG.

Invitation

Module d’information « L’élu et les réseaux de chaleur en Ile-de-France »

l'élu et les réseaux de chaleurL’ARENE et Amorce, en partenariat avec l’Ademe organisent une demi journée d’information « L’élu et les réseaux de chaleur » le vendredi 21 novembre 2014 de 9h30 à 12h30 à l’ARENE, à la Cité régionale de l’environnement d’Île-de-France à Pantin.

 Cet évènement francilien sera l’occasion pour les élus de prendre connaissance des éléments essentiels sur les réseaux de chaleur avec les acteurs impliqués sur le sujet localement (ARENE, ADEME Île-de-France, Région Île-de-France, DRIEE Île-de-France) et avec le réseau national AMORCE qui fédère les collectivités notamment sur les réseaux de chaleur.

 Vous pourrez y bénéficier d’un rappel complet sur le fonctionnement de ce service public local, ses modes de gestion, les liens avec l’urbanisme et la précarité énergétique, la relation avec les abonnés et usagers, les outils financiers et les subventions.

 Il existe de forts enjeux sur les réseaux de chaleur en France et particulièrement en Île-de-France : plus de 450 000 logements doivent être raccordés à un réseau de chaleur d’ici à 2020 et les réseaux devront être alimentés à plus de 50% par des énergies renouvelables et de récupération, sources d’activité économique locale et atout précieux pour la maîtrise des factures de chauffage. Les travaux menés à ce sujet au niveau régional seront présentés pour mettre en évidence les territoires où les enjeux sont particulièrement importants et les aides qui existent pour les collectivités.

Les inscriptions se font ici

Consultez le programme détaillé ici

 

Assises des énergies renouvelables et de récupération en milieu urbain 2014

Invitation_Assies_EnR2014-corps_du_texte_mel-800px_cle7585b9-19735

A l’heure de la transition énergétique pour la croissance verte, quelle est l’actualité des réseaux de chaleur en Ile-de-France ?
Quelles énergies renouvelables ou de récupération valoriser sur son territoire ?
Comment monter son projet de chauffage urbain ?

Si vous vous posez ces questions, la 5ème édition des Assises des énergies renouvelables et de récupération en milieu urbain est faite pour vous.

La rencontre des acteurs franciliens se déroulera l’après-mididu jeudi 6 novembre 2014

Comme chaque année, la DRIEE et l’ADEME Île-de-France vous invitent aux Assises des énergies renouvelables en milieu urbain pour approfondir l’actualité régionale du chauffage urbain, priorité de la transition énergétique francilienne, et partager le retours d’expérience de collectivités et des professionnels qui ont ainsi fait ce choix de la croissance verte.

Cette nouvelle édition sera consacrée aux critères à prendre en compte afin d’alimenter un réseau de chaleur avec les énergies renouvelables les plus adaptées aux caractéristiques du territoire ainsi qu’au montage de ces projets, du choix de l’énergie aux modes de financement.

Vous disposerez ainsi d’exemples d’opérations concrètes et de bonnes pratiques qui pourront orienter et susciter les projets, en vue d’engager la région sur la voie de la transition énergétique pour la croissance verte.

Rendez-vous : Assises 2014 des énergies renouvelables en milieu urbain

Source : DRIEE (informations détaillées disponibles à partir de septembre)

140729_logo_assises_EnR_milieu_urbain

Jeudi 6 novembre 2014 après-midi

Dédié aux Collectivités et aux acteurs des énergies renouvelables en milieu urbain : réseau de chaleur, géothermie, biomasse, retours d’expériences.

Lieu :

Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN)
Grand Amphi – 3 square Max Hymans –
75748 PARIS cedex 15
Métro : Montparnasse – Bienvenüe

Programme et inscription :
Sur le site de la DRIEE dès septembre !