Archives du mot-clé bourgogne

Exemples de territoires à énergie positive lauréats

Rappel des épisodes précédents______________________________________________

Le Ministère du Développement Durable a dévoilé la liste des 212 lauréats (sur 528 candidats) de l’appel à initiatives « Territoires à énergie positive pour la croissance verte » début 2015. Les lauréats bénéficient d’une aide financière de 500 000 à 2 millions d’euros, afin de baisser la consommation d’énergie, d’augmenter la production d’énergie renouvelable et de mobiliser les citoyen(ne)s.

Fin du rappel___________________________________________________________________

source : MEDDE – article TECV – fin juillet 2015

A l’occasion de la signature, le 22 juillet de 100 nouvelles conventions des territoires à énergie positive pour la croissance verte, le ministère de l’Ecologie a publié une nouvelle brochure intitulée « La France exemplaire. Les territoires en action ».

Cette nouvelle brochure de 32 pages reprend les principales actions de ces territoires labellisés, en matière de :

  • Réduction de la consommation d’énergie dans le bâtiment et l’espace public
  • Diminution des émissions de gaz à effet de serre et des pollutions liées aux transports
  • Développement de l’économie circulaire et de la gestion durable des déchets
  • Production d’énergies renouvelables locales
  • Préservation de la biodiversité, protection des paysages et promotion d’un urbanisme durable
  • Promotion de l’éducation à l’environnement, de l’écocitoyenneté et mobilisation des acteurs locaux

Les 2 premiers exemples de cette brochure concernent des réseaux de chaleur vertueux :

  • Une chaufferie bois à Tramayes qui s’est transformée en réseau de chaleur bois et chauffe maintenant, en plus des bâtiments communaux, l’hôpital et une quarantaine de logements de particuliers permettant d’économiser 140 000 litres de fioul par an ;
  • La communauté de communes de Vitry, Champagne et Der cherche à optimiser ses réseaux de chaleur. Elle a notamment étendu le réseau de chaleur biomasse au centre aquatique qui utilisait de l’énergie fossile.

En savoir plus…

…sur les territoires à énergie positive et les réseaux de chaleur

Journée technique Bois-énergie et chauffage urbain – 3 juillet 2015

Source : Netbois

Journée technique - DijonLe Comité Interprofessionnel du Bois-Energie (CIBE), avec le soutien de l’ADEME, organise une journée technique

 « Bois-énergie et chauffage urbain – Une opportunité pour la création, l’extension et l’interconnexion de réseaux »

Vendredi 3 juillet à Dijon

Cette journée sera organisée autour de trois axes majeurs :

  • les bonnes pratiques (conception, construction, exploitation, suivi, optimisation)
  • les aspects économiques (prix de la chaleur, aides)
  • les retours d’expérience régional et dijonnais

Cette rencontre sera l’occasion d’échanger autour d’éléments-clés indispensables à la réussite d’un projet de réseau de chaleur au bois.

Que vous soyez une collectivité locale, un bureau d’étude, un opérateur énergétique, une structure d’animation bois-énergie… vous trouverez au cours de cette journée de nombreuses informations qui vous permettront de mieux appréhender l’intérêt et les possibilités d’utilisation du bois lors de la création ou du développement d’un réseau.

Tarifs des frais d’inscription :

  • 65 euros nets de taxes pour les adhérents du CIBE
  • 98 euros nets de taxes pour les non-adhérentsDate-limite d’inscription : le 26 juin 2015

Cliquez ici pour accéder au bulletin d’inscription en ligne.

Pour en savoir plus :  www.netbois.com

Colloque Bois-énergie collectif et industriel – 10 octobre 2013, Dijon

Source : AMORCE

https://i1.wp.com/www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr/IMG/jpg/AprovalBois_cle624a24.jpg

10 octobre 2013 à DIJON

« Bois-énergie collectif et industriel : meilleures techniques
et bonnes pratiques »

Les objectifs du colloque :

Les professionnels et les chercheurs des laboratoires et centres techniques associés présenteront l’état de l’art et les meilleures pratiques en vigueur pour :

  • la production / distribution des biocombustibles ligneux,
  • la mise en oeuvre et l’exploitation des chaufferies bois et des réseaux de chaleur.

Seront abordés également les concepts de hiérarchie d’usages, de durabilité, de biodiversité, d’efficacité et de rendements globaux.
Les objectifs sont de permettre aux maîtres d’ouvrage et aux futurs utilisateurs de bien  comprendre que leurs choix s’inscrivent dans la perspective du recours à une énergie renouvelable et vertueuse, aussi bien sur l’aspect global de la gestion des patrimoines forestiers (effet de serre, renouvellement de la ressource…) lors des mises en oeuvre pratiques tout au long de la chaîne de production / distribution et d’utilisation des biocombustibles.

Programme et bulletin d’inscription téléchargeable.

Le Grand Dijon – Création d’un réseau de chaleur de 40 km

Source : site ademe.fr (magazine ademe & vous – novembre 2012)

Plan de principe du réseau

Le Grand Dijon fait coup double et profite des travaux engagés à l’occasion de la création du tramway pour mettre en place un ambitieux réseau de chaleur.

« Le projet se distingue par son ampleur, souligne Michel Azière, chargé de mission Bio-énergies & Réseaux de chaleur à la direction régionale Bourgogne de l’ADEME. Il s’agit d’une création ex nihilo de 40 km de réseau, ce qui en fait un des plus importants projets de la décennie au niveau national. À terme, il sera alimenté à 80 % par de l’énergie renouvelable produite par une chaufferie biomasse ou issue d’une usine d’incinération. »

Très propre, cette solution aura une teneur en CO2 inférieure à 50 grammes par kWh, soit 4 fois moins que le gaz naturel. Ce n’est pas là son seul avantage : « Le recours aux énergies renouvelables permet également de prévenir les usagers d’une hausse brutale de leur facture pour cause d’envolée des prix du gaz ou du pétrole, rappelle Michel Azière. Par ailleurs, une quarantaine d’emplois locaux seront créés à terme pour l’exploitation de la chaufferie et la production des plaquettes forestières nécessaires à l’alimentation du réseau. »

L’ADEME a accordé une première enveloppe de 3,2 millions à la première tranche du projet (réalisée en 2010) et prévoit d’octroyer un financement complémentaire de 11 millions d’euros. »

Quelques informations complémentaires (source : Energie Plus du 15 janvier 2013) :

  • le réseau de distribution compte 120 sous-stations ;
  • 3 chaudières biomasse de 9,5 MW (extrême sud du réseau) seront alimentés par environ 50 000 tonnes de bois énergie provenant des forêts privées et publiques de Bourgogne ;
  • ce réseau alimentera en énergie l’équivalent de 20 000 logements (équipements et établissements publics, logements notamment des écoquartiers).

Réseau de chaleur renouvelable en milieu rural : un exemple

La commune de Tramaye (Saône-et-Loire, 963 hab.) publie un diaporama interactif et commenté sur son réseau de chaleur alimenté par le bois-énergie.