La valorisation énergétique des déchets en débat

Alors que certains acteurs proposent, selon les cas, de classifier l’incinération parmi les sources d’énergie renouvelable, les associations s’opposent à ce  »verdissement » et rappellent la pollution émise par ce mode de traitement des déchets.

Article à lire sur Actu-Environnement : Valorisation énergétique des déchets : le verdissement de l’incinération passe mal (20/10/09)

Publicités

Fonds chaleur, premier bilan : 45% des aides attribuées aux réseaux de chaleur

En dehors de l’appel à projet « biomasse », 289 aides au titre du fonds chaleur ont été attribués depuis la création du dispositif en décembre 2008. Si le solaire thermique et la filière bois-énergie sont largement dominants en termes de nombre de projets (38% chacun), ce sont les réseaux de chaleur qui ont le plus bénéficié des financements apportés par le fonds, en volume : 45% du montant des aides a été attribué à des projets de réseaux de chaleur. Cela représente une aide de 72 millions d’euros, pour un montant total de projets de réseaux de chaleur de 279 millions d’euros (39 projets).

Répartition des projets par région :
fonds chaleur bilan 2009 réseaux de chaleur par région
(source ADEME)

A lire sur le sujet :
Fonds Chaleur : Bilan et perspectives (MEEDDM)
Dossier de presse (ADEME)
Fonds Chaleur : Bilan et perspectives (Actu-Environnement)
Une première année bien remplie pour le fonds Chaleur (LocalTis)

Voir aussi :
le fonds chaleur appliqué aux réseaux de chaleur

Université de Montpellier: de la chaufferie bois au réseau de chaleur

L’université de Montpellier a remplacé son système de chauffage alimenté à la houille par un dispositif fonctionnant au bois-énergie (palettes, déchets d’élagage). Suite au succès de cette démarche (baisse de 35% de la facture de chauffage et économie annuelle de 9000 tonnes de dioxyde de carbone rejetées), la SERM (Société d’équipement de la région montpelliéraine) envisage de connecter d’autres équipements à la chaufferie bois : le CHU, le CROUS de Montpellier et les bâtiments de la future université Montpellier-Sud. Par ailleurs, elle a déjà programmé la construction d’une seconde chaufferie au bois à l’est de la ville pour alimenter les nouveaux quartiers résidentiels (surface de 500000 m2).

> Voir l’article complet dans le n°29 de la lettre ADEME&Vous

Un réseau de chaleur à Berlin ?

D’après le Berlin Reporter, la ville de Berlin aurait entamé des réflexions en vue de se doter d’un réseau de chaleur, alimenté par des énergies renouvelables. Selon les porteurs du projet, les conditions d’aides apportées par le gouvernement allemand n’ont jamais été aussi favorables pour un tel projet, c’est donc maintenant qu’il faut le lancer.

Le réseau serait développé en reliant des « points d’ancrage » (bâtiments publics assurant une demande importante et continue : hôpital, prison, collège…). En banlieue, les écoles pourraient servir de points d’ancrage et permettre ainsi de tisser un réseau économiquement viable pour desservir les zones résidentielles dont la densité est moins importante qu’en centre-ville.

Une commission du chauffage urbain pourrait être créée pour approfondir les réflexions et confirmer (ou non) l’intérêt et la viabilité du projet pour la ville de Berlin.

> Berlin Reporter: City discusses district heating off CPD plant

Contrat quadriennal État-BRGM 2009-2012: mesures pour la géothermie

https://i1.wp.com/www.brgm.fr/img/entete/logo.gifJean-Louis Borloo et Valérie Pécresse ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ont signé avec Philippe Vesseron, président du BRGM, le contrat quadriennal qui constituera la feuille de route du BRGM pour les années 2009-2012. Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) est l’établissement de référence dans le domaine des Sciences de la Terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol.

Trois axes prioritaires :

  • l’engagement pour le développement durable et dans la lutte contre le changement climatique, conformément aux orientations du Grenelle Environnement : géothermie en métropole et outre-mer, capture et stockage du CO2, préservation des eaux souterraines, maîtrise des risques naturels, sols pollués ;
  • la réponse à la nouvelle donne internationale des ressources minérales, avec notamment le renforcement de la sécurité d’approvisionnement en matières premières stratégiques, et la création annoncée de l’Ecole Nationale d’Applications des Géosciences (ENAG) à Orléans ;
  • l’acquisition, le traitement et la mise à disposition des données sur le sous-sol et l’environnement.

Ces 3 axes sont déclinés en 18 objectifs.

L’objectif n°9 relatif à la géothermie concerne en grande partie les réseaux de chaleur.

Objectif N° 9 : Diversifier et étendre les applications de la géothermie
Le BRGM assurera, aux cotés de l’ADEME et selon les orientations arrêtées dans l’accord-cadre signé avec cette agence, des missions de R&D et d’appui aux politiques publiques et aux opérateurs, dans les domaines de la production de chaleur en métropole (PAC géothermales et réseaux sur doublets profonds) et d’électricité dans les DOM ; il poursuivra les recherches concernant la stimulation des ressources profondes (y compris l’évaluation de l’intérêt des concepts futuristes de production combinée d’énergie électrique et de chaleur à partir des systèmes profonds).

En liaison avec le CSTB, la plate-forme expérimentale d’Orléans financée par le CPER Centre facilitera le développement des applications pour le bâtiment. L’appui à la structuration des filières professionnelles concernées (foreurs, maîtres d’oeuvre, etc.) reposera sur des référentiels qualité et visera notamment la maîtrise des impacts environnementaux. Le BRGM poursuivra l’inventaire du potentiel géothermal superficiel et développera la connaissance de nouvelles ressources (Trias par ex.) ; il participera à la création d’un centre de référence technique pour les réseaux de chaleur géothermiques. Le BRGM répondra en outre aux demandes d’expertise pour l’évolution du cadre réglementaire et normatif applicable à la géothermie, et contribuera à l’information et à la formation pour les professionnels, les maîtres d’ouvrage et le public.

[…]

Action 9.1 : Accompagner la consolidation des filières professionnelles et faire émerger une demande partout où la géothermie est pertinente pour la production de chaleur et de froid
Action 9.2 : Élargir les applications pour le bâtiment et développer la connaissance, la cartographie et la modélisation de la ressource géothermique en métropole
[…]

> Communiqué sur le site du MEEDDM (6 octobre 2009)
> Contrat quadriennal Etat-BRGM 2009-2012
> Fiche SP n°8 – Mission d’intérêt général « géothermie »
> Géothermie Perspectives : site mis en place par le BRGM et l’ADEME

5ème rencontre des réseaux de chaleur

La 5ème rencontre des réseaux de chaleur, organisée par l’ADEME, Amorce, le SNCU, l’USH et Via Sèva, aura lieu le 26 novembre 2009 à Paris.

> Informations et inscriptions sur le site de l’association Amorce

Bois énergie pour les collectivités territoriales – ADEME, 2007

Plaquette de recommandations pour la réalisation de réseaux de chaleur au bois, destinée aux collectivités territoriales.

Le nouveau contexte énergétique et environnemental amène les collectivités territoriales à se doter de plus en plus d’installations utilisant des énergies renouvelables.

La réalisation d’un réseau de chaleur au bois avec vente à un tiers et un spécifique. A partir du retour d’expérience sur les réseaux existants, ce document présente les bonnes pratiques juridiques, techniques et économiques.

> Plaquette de recommandations Bois énergie pour les collectivités territoriales ( 2007 – Co-éditeurs : ADEME / ATEE / BIOMASSE NORMANDIE / CIBE / AMORCE / VIASEVA )

Journée d’information: Les réseaux de chaleur et la géothermie dans les nouveaux quartiers urbains

15 octobre 2009, à Vitry-sur-Seine.

Journée d’information organisée par l’Agence de l’Energie Val-de-Marne Vitry en partenariat avec le Syndicat intercommunal de Chauffage Urbain de Choisy-Vitry et avec le soutien du Conseil Général du Val-de-Marne. Cette journée, ouverte à tous, s’adresse aux professionnels du Val-de-Marne, aménageurs, promoteurs, gestionnaires de réseaux, services urbanismes et techniques des collectivités,… Elle participe à l’émergence de projets dans le Val-de-Marne en informant et mettant en relation les différents acteurs concernés.

> En savoir plus

Guide Réseaux de Chaleur de Nantes Métropole (2007)

La communauté urbaine Nantes Métropole a publié en 2007 un guide relatif aux réseaux de chaleur. Ce guide présent de façon pédagogique le principe de fonctionnement d’un réseau de chaleur, les sources d’énergie, les rôles et relations entre les différents intervenants, les modalités de raccordement et de tarification.

Ce document s’adresse essentiellement aux usagers, aménageurs, promoteurs et constructeurs tant privés que publics.

Guide pratique des réseaux de chaleur – Nantes Métropole (2007) (PDF, 7 Mo)

Panorama des réseaux de chaleur de Paris et sa première couronne – APUR, 2006

L’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR) a publié en 2006 un document de présentation des réseaux de chaleur de Paris et de sa proche banlieue (première couronne).

L’Ile-de-France compte un nombre élevé de réseaux de chaleur (on en dénombre plus d’une centaine) dont une part importante fonctionne grâce aux énergies renouvelables (essentiellement géothermie) et à la valorisation énergétique des déchets. On trouvera dans cette étude à la fois la carte de ces réseaux, au niveau du centre de l’agglomération parisienne, et leur classement de façon exhaustive en fonction des populations desservies, de leurs productions énergétiques, de leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces documents devraient être très utiles : outre la vision globale qu’ils proposent aux élus, cet outil devrait permettre de mieux cibler les opportunités d’extension des différents réseaux, de favoriser les réalisations intercommunales et de promouvoir le recours aux énergies renouvelables.

> Plus d’information et téléchargement du document sur le site de l’APUR : Les réseaux de chaleur à Paris et en petite couronne

https://i2.wp.com/www.apur.org/images/etudes/reseaux_chaleur.jpg

(c) APUR

Publicités

Actualités sur les réseaux de chaleur, réseaux de froid et énergies renouvelables, en lien avec la planification et l'aménagement des territoires