Un guide du Cerema dédié aux réseaux de chaleur et/ou de froid de 4ème génération

Investi dans le projet Interreg HeatNet_NWE, dont la conférence finale est programmée le 15 septembre 2020, le Cerema a récemment publié un guide dédié à l’étude de faisabilité d’un réseau de chaleur et/ou de froid « avancé ».

Ce guide est destiné aux collectivités qui réfléchissent au développement de ces réseaux énergétiques sur leurs territoires. En proposant un modèle « HeatNet » le document permet d’explorer la complexité des ressources en énergie d’un réseau de chaleur et/ou de froid de 4ème génération et la multitude de scénarios envisagés par les organismes publics.

« Exemples d’offre et de demande de chaleur en Europe du Nord-Ouest », HeatNet_NWE, 2020

L’Europe du Nord Ouest (NWE) ne comprend que 7% de la fourniture en chaleur réalisée par les réseaux éponymes. Et ce, contrairement aux pays d’Europe Centrale ou d’Europe du Nord où cet approvisionnement peut dépasser les 50%.

Le projet HeatNet_NWE qui doit s’achever en automne 2020 a réuni réunit 13 partenaires de cinq pays (Pays-Bas, Belgique, France, Grande-Bretagne, Irlande). Le Cerema est relais en France de ce projet.

Pour aller plus loin :

Publication du rapport final de l’Annexe 47 du TCP de l’IEA (DHC/HPT)

L’Agence Internationale de l’Énergie, à travers sa plateforme dédiée aux technologies des pompes à chaleur a publié en avril dernier, le rapport final de l’Annexe 47.

Cette Annexe 47 fait partie des projets développés dans le cadre des programmes de collaboration technologique. Ce projet a réuni cinq pays sur une durée de quatre ans.

L’Annexe 47 vise a rassembler les informations et les solutions concernant les leviers et contraintes liées au déploiement des pompes à chaleur dans les réseaux de chaleur. L’Annexe 47 s’adresse aux décideurs et aux aux planificateurs investis dans le domaine de l’énergie ; notamment au sein de territoires « urbains », à forte densité de logement.

Le projet a étudié la manière dont peut être mis  en œuvre l’intégration optimale des pompes à chaleur dans les réseaux de chaleur les plus récents et anciens.

De plus, au regard de leurs performances, l’intégration les pompes à chaleur au sein des réseaux de chaleur représentent une opportunité à saisir afin d’augmenter la part des énergies renouvelables et de récupération. De plus, elles contribuent à réduire les pertes énergétiques au sein des systèmes étudiés.

Les projets existants dans lesquels les pompes à chaleur sont intégrées dans les systèmes de chauffage urbain seront décrits et évalués pour chaque pays participant. Le potentiel du marché et les opportunités économiques seront évalués et décrits pour chaque pays participant