Bordeaux Métropole : un nouveau réseau de chaleur alimenté par un réservoir du jurassique

La métropole de Bordeaux va créer un réseau de chaleur de 25 km, alimenté par un doublet géothermique à 1700 mètres de profondeur. L’extraction aura lieu dans un réservoir du jurassique, une première pour Bordeaux. Ce projet géothermique comportent des risques techniques importants : quantité d’eau pouvant être extraite, failles du réservoir et méconnaissance du réservoir.

forage bordeaux jurassique

Cependant, ce projet permettra d’alimenter près de 2.000.000 m² de projets urbains neufs, en face du centre historique de la ville.

Face à cet enjeu énergétique et environnemental important, l’ADEME accompagne le projet en couvrant financièrement à hauteur de 90% le risque d’échec sur les forages. Une chaufferie bois sera ainsi aménagée pour accompagner l’approvisionnement de chaleur en cas de replis du forage à une profondeur de 900 mètres.

En 2020, le réseau de chaleur bénéficiera d’un mix énergétique basé sur la mise en service de la centrale géothermique (82% du mix) et sur une chaufferie gaz (18%) qui permettront de desservir l’équivalent de 28 000 logements soit une consommation de chaleur de 98 GWh.La chaufferie centrale gaz bordeaux.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d’information : http://plainedegaronneenergies.reseau-chaleur.com

 

Publicités

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s