Les réseaux de chaleur au Royaume-uni: coûts, performances et caractéristiques

DECC_Final_ReportDans un rapport publié le 26 mars 2015, le département de l’énergie et du changement climatique britannique (l’équivalent de la direction général de l’énergie et du climat en France) fait le point sur les coûts et performances des réseaux de chaleur en Grande Bretagne. Comme en France, outre manche également la récolte de données précises et exhaustives sur les réseaux de chaleur n’est pas évidente. Ce travail a permis de combler les lacune sur la connaissance de ce moyen de chauffage afin d’adapter les politiques et de favoriser leur développement.

Le Royaume-Uni compte probablement plus de 2 000 réseaux de chaleur (technique, privés et communal) desservant 200 000 logements et 2000 bâtiments publics et tertiaires. Les plus gros projets se situent essentiellement en zone urbaine ou sur les campus universitaires. Un nombre non négligeable de petits réseaux de chaleur alimentent l’habitat collectif. Au total, les réseaux de chaleur fournissent 2% de la demande en chauffage du secteur résidentiel, tertiaire et public. Le développement de ces derniers diminuerait le prix de l’énergie et les émissions de CO2 grâce à l’utilisation de générateurs plus efficaces et moins polluants. Parmi ces solutions avantageuses, la cogénération, la biomasse, les pompes à chaleur, la chaleur fatale et les réseaux basse température sont les principales technologies visées .

Le but de cette étude est d’améliorer la connaissance en termes de coûts, de performance et de caractéristiques des réseaux de chaleur afin d’évaluer et d’améliorer la politique concernant ces derniers. Un déficit d’information a été en effet détecté par le département de l’énergie et du changement climatique. Ce travail s’est donc concentré sur la récolte de données solides afin de mieux cerner les projets de réseaux de chaleur en zone mixe (habitat et tertiaire).

Details

In January 2014, DECC commissioned research on the cost, performance, and characteristics of heating provided by heat networks so that the findings on updated costs and more detailed information on performance would enable DECC to better estimate the economic potential of heat network development

Pour en savoir plus

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s