Les calories de l’incinérateur à boues alimentent le réseau de chaleur …

Source : www.energie2007.fr

Inauguré à la fin de l’année 2013, le réseau de chaleur de St Chamond, ville située en région Rhône-Alpes, est alimenté par les calories dégagées lors du refroidissement de l’incinérateur à boues de la station d’épuration de Saint-Etienne métropole.

Un réseau de 400 mètres assure le lien entre la station et les bâtiments raccordés (total de 4750 m² chauffés) par des hydro-éjecteurs hébergés dans l’école Cézanne. Ces derniers régulent la température de l’eau de chauffage sans consommer d’électricité (système passif). Chaque bâtiment est équipé d’un système de compteur de chaleur permettant la répartition des charges. St Etienne métropole accorde à St Chamond la récupération gratuite de la chaleur. Deux chaudières au gaz naturel (200 kW) ont également été installées dans l’école Cézanne pour servir d’appoint.

Un coût de 350 000 € HT est pris en charge par le SIEL (Syndicat Intercommunal d’Énergies du département de la Loire) qui a investit et assure la maintenance du réseau sur 20 ans, avec le soutient de 79 540 € HT de la Région Rhône-Alpes.

Le réseau de chaleur couvrant les besoins annuels à 80 %, il peut être envisagé une économie d’environ 15 000 € par an et donc pour la commune un amortissement en 12 ans.

Publicités

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s