« Les Français et l’énergie » – Synthèse d’enquêtes 2011/2012

S’appuyant sur 3 enquêtes réalisées par le CREDOC, le Service de l’observation et des statistiques du ministère du développement durable publie une fiche de synthèse intitulée « Les Français et l’énergie« .

Cette fiche fait le point sur la perception qu’ont les Français des énergies renouvelables, du nucléaire, des mesures de maîtrise de l’énergie.

En 2012 comme en 2011, les Français sont favorables aux énergies renouvelables. Solaire, bois, pompes à chaleur, ils seraient près de 60 % à les choisir pour se chauffer, s’ils en avaient la possibilité. Les éoliennes obtiennent également un accueil positif.
Sensibles à la question environnementale, les Français sont prêts à modifier leurs comportements face au changement climatique, deux tiers même à faire des sacrifices. Un tiers déclare avoir déjà agi ou avoir l’intention de le faire pour réduire sa consommation d’énergie.
Le coût de l’énergie reste une question centrale : face à une montée des prix, la moitié des Français réduirait sa consommation.
L’information sur le sujet énergétique doit néanmoins être améliorée.

Quelques observations concernant les réseaux de chaleur :

Comme dans de nombreuses enquêtes, les réseaux de chaleur (= chauffage urbain) sont considérés à tort comme une source d’énergie. Ils sont placés au même plan que le gaz, le bois ou le solaire. Or le réseau de chaleur n’est qu’un moyen de distribuer de la chaleur, qui peut être produite à partir de différentes sources d’énergie. Les réseaux de chaleur peuvent mobiliser du gaz, du bois, du solaire (parfois les 3 sur le même réseau !), et bien d’autres sources.

Conséquence de cette catégorisation inadéquate : comme le montre le graphique ci-dessous, le chauffage urbain ne recueille qu’une faible adhésion des sondés (ce qui peut en partie s’expliquer par le fait que ce système de chauffage est méconnu, cf. enquête Via Séva de 2011). Pourtant trois des énergies qui peuvent être exploitées par les réseaux de chaleur apparaissent comme les plus demandées. Ceci confirme l’importance, pour les porteurs de projets de réseaux de chaleur, de travailler sur l’image de ceux-ci en tant que vecteurs de mobilisation de multiples gisements d’énergie, dont les énergies renouvelables.

On note également que l’enquête fait l’impasse sur les énergies de récupération, pourtant largement assimilées aux énergies renouvelables dans les dispositifs réglementaires, du fait d’atouts comparables (impact environnemental faible, contribution à l’indépendance énergétique, coût mieux maîtrisé dans la durée…). Or les réseaux de chaleur sont un des principaux vecteur permettant de mobiliser ces énergies de récupération.

Autre observation : l’enquête du Crédoc confirme la sensibilité des Français à la question de la stabilité du prix de l’énergie. Sur le nucléaire, le coût faible et la stabilité du prix de l’électricité sont ainsi cités loin devant tous les autres avantages du nucléaire (37 % pour
chaque). L’enquête montre aussi que face à une augmentation du prix de l’énergie, les personnes les plus vulnérables auraient plutôt tendance à réduire encore davantage leur consommation d’énergie (qui est parfois déjà inférieure aux besoins réels : situation de précarité énergétique), faute de pouvoir investir dans des dispositifs plus économe en énergie. Ceci illustre l’intérêt, du point de vue de la collectivité, de maîtriser au mieux ces augmentations afin de protéger les plus vulnérables. Or un des atouts des systèmes fortement capitalistiques, tels que les réseaux de chaleur, est la stabilité plus forte des prix sur le long terme (proportion plus faible du coût du combustible dans la facture aux usagers).

Advertisements

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s