Les émissions directes de CO2 des ménages selon leur localisation

Le SOeS (Service de l’Observation et des Statistiques – MEDDE/CGDD) publie la synthèse d’une étude menée par des chercheurs de l’Inra caractérisant les émissions directes de CO2 des ménages.

S’appuyant sur les données des enquêtes Logement (2002 et 2006) de l’Insee, cette étude tend à caractériser les émissions des ménages suivant la caractéristique du logement et les navettes vers le lieu de travail ou d’études. On y apprend notamment, que les pôles urbains, du fait de l’ancienneté du parc de maisons individuelles émettent plus de CO2 que les pôles périurbains. A l’inverse, les émissions de CO2 liées aux déplacements sont plus faibles dans les pôles urbains que leur couronne périurbaine.

Pour en savoir plus : Lien vers le site Internet du MEDDE

Téléchargement : Le point sur « Les émissions directes de CO2 des ménages selon leur localisation »

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s