Réseau de chaleur de Chevilly-Larue et L’Haÿ-les-Roses : exemple de publication d’information

Il est assez rare que les collectivités ou exploitants responsables d’un réseau de chaleur mettent à disposition, en accès libre par internet, le tracé de leur réseau. Sur les 450 réseaux recensés lors de la dernière enquête nationale annuelle, les plans de seulement quelques uns d’entre eux sont consultables en ligne.

Extrait PLU Grenoble – carte du réseau de chaleur

Dans certains cas, le plan peut être trouvé en annexe du PLU, lorsque celui-ci est lui-même en ligne. C’est le cas par exemple à Grenoble : le plan du réseau de chaleur figure parmi les « documents informatifs » joints au PLU (voir document informatif G4 : carte du chauffage urbain). Signalons à ce sujet que la publication en annexe du PLU n’est obligatoire que dans le cas d’un réseau classé ; ce sont alors les périmètres des zones de développement prioritaires qui doivent être annexés au PLU (art. R123-13 du Code de l’urbanisme) (voir la fiche Prise en compte des réseaux de chaleur dans un plan local d’urbanisme – CETE de l’Ouest/CERTU, 2011 – et le guide relatif au classement d’un réseau de chaleur – CETE de l’Ouest, 2012).

La CPCU, en charge du plus important réseau de France, a pour sa part mis en ligne en 2010 un plan interactif du réseau (sous Google Maps) – également disponible au format PDF.

Plan général du réseau de Chevilly-Larue et L’Haÿ-les-Roses

La SEMHACH, en charge du réseau de chaleur géothermique desservant les communes de Chevilly-Larue, L’Haÿ-les-Roses et Villejuif (Val-de-Marne), est un des rares exploitants qui dispose d’un site internet dédié à son réseau de chaleur, présentant le fonctionnement du réseau, ses actualités (projets, extensions…) et fournissant désormais un plan détaillé permettant de consulter, à l’échelle de chaque rue et chaque bâtiment, le tracé et les raccordements du réseau de distribution de chaleur.

Une telle publication contribue à la meilleure connaissance du service par le public et permet aux bureaux d’études, aménageurs et autres acteurs de l’urbanisme d’accéder directement aux informations sur les quartiers et rues desservis, pour les prendre en compte de façon plus immédiate dans leurs études et projets. Plus généralement, cela s’inscrit dans un mouvement d’ensemble de mise à disposition du public des informations relatives aux services publics, et notamment ce qui concerne l’environnement.

Exemple de plan à l’échelle infra-communale – (c) SEMHACH

Vous connaissez d’autres exploitants ou collectivités qui publient les plans de leur réseau de chaleur ? N’hésitez pas à le signaler par un commentaire ci-dessous !

Publicités

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s