Retour d’expérience : la mise en place du réseau de chaleur bois de l’écoquartier Bastille (Fontaine – Isère)

https://i0.wp.com/www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr/local/cache-vignettes/L250xH252/fontaine_-_plan_quartier_bastille_250px-415d4.jpg

Retour d’expérience réalisé avec la contribution des services de la ville de Fontaine, dans le cadre du dossier thématique « Réseaux de chaleur et nouveaux quartiers« .

Voir l’article complet sur le site du CETE de l’Ouest : Retour d’expérience : la mise en place du réseau de chaleur bois de l’écoquartier Bastille (Fontaine – Isère)

Synthèse des enseignements tirés de ce retour d’expérience

  • la concertation est primordiale ; elle a permis de faire apparaître les différentes solutions et de faciliter l’acceptation de la solution retenue par l’ensemble des acteurs
  • disposer d’une agence locale de l’énergie a permis à la ville de bénéficier facilement et suffisamment tôt d’un premier niveau d’appui technique
  • un contexte général favorable sur le territoire de l’agglomération et de la ville (agenda 21, PCET…) est un élément facilitateur
  • le maintien d’un lien en aval entre les usagers et la ville responsable du service de chauffage est essentiel (explication de la facturation, identification des retours positifs ou négatifs…) ; c’est encore plus important quand la solution est imposée aux usagers finaux ou lorsqu’il existe un intermédiaire entre l’usager final et l’exploitant (ex. : bailleur)
  • dans les études de faisabilité, l’approche en coût global est essentielle pour ne pas pénaliser les solutions plus chères en investissement mais plus économiques sur le long terme
  • sur le plan technique, aucune difficulté particulière, les technologies mises en œuvre étant matures
  • la délégation de service public n’est pas la seule voie possible ; la régie implique davantage la collectivité, ce qui peut compliquer la réalisation du projet mais également permettre une plus grande maîtrise, notamment sur les tarifs
  • même sur un quartier composé uniquement de bâtiments THPE et BBC, la viabilité économique du réseau de chaleur bois peut être assurée (la densité est ici de 102 logements/ha)

Voir l’article complet sur le site du CETE de l’Ouest : Retour d’expérience : la mise en place du réseau de chaleur bois de l’écoquartier Bastille (Fontaine – Isère)

Publicités

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s