Réseau de chaleur de Grenoble : le bois pour l’indépendance énergétique

Extraits d’un article publié par la Fédération des EPL (source)

En développant pour son réseau de chaleur des sources d’énergies locales et durables, comme le bois et les ordures ménagères, la Compagnie de chauffage intercommunale de l’agglomération grenobloise (CCIAG) poursuit une stratégie économique et écologique initiée il y a près de 20 ans.

https://i0.wp.com/www.cciag.fr/Images/cur_logo.gif

[…]

De 2007 à 2010, la part du bois dans le panier de combustibles a doublé, passant de 9 % à 18 %. L’ambition à court terme est de l’augmenter encore grâce à une nouvelle centrale biomasse en substitution d’une centrale obsolète, avec un supplément de 40 000 tonnes par an à l’horizon 2015 ». Au total, près de 100 000 tonnes de bois seraient ainsi valorisées en chaleur, soit près de 25 % de l’énergie produite par la Sem. « La filière bois-énergie contribue à la maîtrise des ressources, entretient la forêt, soutient l’emploi local et participe à la limitation des gaz à effet de serre », poursuit le directeur qui a signé en octobre une convention pour valoriser le bois des berges de l’Isère en chaleur avec le Syndicat mixte des bassins hydrauliques de l’Isère (SYMBHI).

Lire l’article complet : Compagnie de chauffage : Le bois pour l’indépendance énergétique (fédération des EPL, 29/02/12)

Publicités

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s