Conjoncture énergétique de décembre 2010

La conjoncture énergétique de décembre 2010

Commissariat général au développement durable
Chiffres et statistiques – Numéro 191 – Février 2011

La production d’énergie primaire est en décembre supérieure de 11,3% à son niveau d’il y a un an, avec de fortes hausses du nucléaire et de l’hydraulique. Pour l’ensemble de l’année, elle progresse de 4,8%, avec des augmentations de 4,6% du nucléaire, de 9,2% de l’hydraulique et de 24% pour l’éolien.

Il a fait froid au mois de décembre, comme pour l’ensemble de l’année 2010, bien plus qu’en 2009, aussi la consommation réelle est-elle supérieure à son niveau d’il y a un an, de 8,1% sur le mois et de 3,3% sur l’année. Mais en données corrigées du climat, la consommation ne progresse que de 1,6% en décembre et de 0,3% sur l’année 2010.

La hausse du cours du baril de brent daté se poursuit à 92$ en décembre alors qu’il était à 78$ en septembre, soit, en euros, 69€/bl après 60€/bl en septembre. Et l’augmentation du prix spot du gaz à la bourse NBP de Londres est encore plus vive.

la conjoncture énergétique de décembre 2010 (PDF – 302.8 ko)

Advertisements

Publier un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s